Univers

«En tant qu’Android Engineers, notre objectif est d'être garants de la qualité de l’application.»

Le 23 octobre 2020 par Jean-Philippe Denis

1. Avant de rentrer chez Qonto, quel a été ton parcours ? (Études, expériences pro etc)

À la base, mon parcours n’a pas grand chose à voir avec l’univers Tech ! J’ai une licence de droit, et un Master en Business. Mais au travers de rencontres professionnelles dans ma première vie de commercial, je me suis petit à petit approché de l’univers des applications mobiles. Apres 3 années en tant que chargé d’affaires, j’ai travaillé sur des sites de reviews d’applications mobiles et rapidement de nombreux éditeurs nous contactaient pour donner de la visibilité a leurs applications et à un moment j’ai eu envie de me mettre a coder moi-meme ces applications. J’ai donc suivi une formation de développeur mobile au CNAM et comme de nombreux développeurs, j’ai démarré mon nouveau parcours professionnel par un stage.

J’ai ensuite enchainé chez Captain Wallet (ex Carving-Labs) que je félicite d’avoir levé 2 millions d euros récemment, puis sur des missions dans une ESN (Entreprise de services du numérique) afin de me familiariser avec de nombreuses architectures, mais aussi de nombreuses façons de travailler. J’ai ainsi passé entre autres plus d’un an dans un lab d’innovation chez PSA.

Après avoir testé l’univers des grands groupes, mon choix s’est finalement porté vers le monde des start-ups. Tout simplement pour : le large champ d’actions, l’implication dans les sujets et l’impact concret que l’on peut avoir à tous les niveaux. Je savais donc que j’y trouverais des gens incroyablement motivés d’une part mais aussi libres de donner le meilleur d'eux-mêmes.

2. Pourquoi as-tu rejoint Qonto ?

Pour recontextualiser, nous étions en 2017 et Qonto était une toute jeune start-up. Je n’en avais encore jamais entendu parler. Une chose était sûre, je voulais rejoindre une start-up qui proposait un super produit pour me consacrer à temps plein à la création d’une application qui serait utile à tous.

Qu’est ce qui a été décisif dans ma décision de rejoindre Qonto par rapport à d’autres startup ? Sans aucun doute, le discours d’Alexandre Prot (co-fondateur) lorsqu’il m’a contacté. Tout était clair et bien pensé. D’ailleurs, la trajectoire de Qonto présentée est précisément celle que nous connaissons aujourd’hui. C'était pourtant il y a plus de 3 ans ! En somme, il y avait un besoin client, un marché et Qonto était là pour y répondre. Quoi de plus challengeant ?

Il est aussi important d’ajouter que nos deux fondateurs Alexandre Prot et Steve Anavi (co-fondateur) avaient déjà une réussite entrepreunariale à leur actif avec smok.io , ce qui était un point très positif et une raison de plus de les suivre dans leur projet.

3. Si tu devais retenir une chose de ton processus de recrutement, ce serait quoi ?

Encore une fois, les processus que nous avons mis en place aujourd’hui sont incomparables avec ceux des débuts de Qonto. Pour ma part, Alexandre Prot m’avait directement appelé, et le soir même, je passais le test technique. Dès le lendemain il me rappelait pour me proposer un entretien avec Steve Anavi, Gabriel Klein (Tech Team), un développeur iOS et un designer mobile.

Si je dois retenir une chose, c’est la rapidité d'exécution et le sentiment que les choses doivent avancer, et vite.

4. Qu'est-ce qui t'a marqué lors de ton onboarding?

En un mot, l’intensité.
Sitôt arrivé, il a fallu démarrer l’application from scratch et viser la livraison du MVP (Produit Minimum Viable) seulement 3 mois plus tard incluant le login, les transactions (liste et détail), la possibilité de commander une carte bancaire, de pouvoir voir et gérer ses cartes, mais aussi de régler pas mal de settings.

Nous avions atteint l’objectif grâce à la communication permanente dans l’équipe et au fait que la trajectoire initiale était bien tracée.

5. Peux-tu définir ton rôle d’Android Engineer chez Qonto ?

En ESN on reçoit des specs client que nous allons devoir implémenter avec une logique de coût en jour/homme. Partant de ce postulat, la qualité et la maintenabilité sont mises au second plan. Challenger les specs ne semble pas souvent être une option quand on sait à quel point le client rechigne souvent à se faire facturer des TJM de Product Manager. “C’est ce que veut le client, code le ! Mais c’est un design iOS ... c’est pas grave vas-y !”.

Chez Qonto, c’est tout l’inverse, toutes les features sont remises en question par tous les acteurs impliqués, Product Managers, Designers et développeurs.

Notre rôle d’Android Engineer ne se limite donc surtout pas juste à coder des specs qu’on nous présente, mais aussi à les challenger techniquement et fonctionnellement, et ce dès les phases de Tech Challenges

6. Quelles sont les qualités que doit posséder un Android Engineer ?

Premièrement, la bienveillance. En effet, pour qu’une équipe fonctionne, il faut que chaque membre se sente bien au jour le jour. Chaque feedbacks sur les MR (code reviews) que nous échangeons doit être constructif, éducatif et/ou pertinent.

Deuxièmement, avoir envie de maîtriser totalement le produit. En tant qu’Android Engineer notre but est de s’approprier le produit mais aussi de se projeter car nous devrons sûrement repasser sur le code que nous écrivons aujourd’hui.

En résumé, être curieux et se tenir au courant des meilleures pratiques et nouveautés constamment.

7. Si tu devais résumer ton quotidien en 2 phrases chez Qonto au sein de l'équipe Tech?

À la suite de notre réunion journalière, je passe bien entendu la majorité de mon temps à coder des features, m’occuper de bugs, de dev needs, mais aussi de revoir le code de mes collaborateurs et de prendre en compte leurs commentaires sur le mien. Donc oui, je fais du développement Android comme on peut s’y attendre. 😉

En parallèle, nous avons des Tech Challenges, des rétrospectives pour discuter de choses qu’on aime ou qu’on aimerait voir changer, des Weekly Tech sur lesquels les équipes tech présentent leur projets en cours, des Monthly Mobile Meetings durant lesquels nous abordons les priorités de nos besoin de développement.

8. Quel est ton plus gros challenge et/ ou succès en tant qu’Android Engineer?

Mon plus gros challenge au quotidien, c’est de réussir à être au niveau de tous les membres de l’équipe qui sont brillants. 

Mon plus gros succès d’Android Engineer est d'avoir réussi une reconversion professionnelle à 180° et de savoir que les développeurs Android avec qui j’ai pu travailler jusqu'à présent se verraient à nouveau travailler avec moi.

9. Parmi les 4 valeurs de Qonto (Ambition, Mastery, Teamwork, Integrity) laquelle te parle le plus et pourquoi ?

Sans faire de réponse politique, j'ai vu Qonto grandir de 15 à plus de 250 collaborateurs en moins de 3 ans. Cela semble montrer une belle ambition, qui s'appuie nécessairement sur les 3 autres valeurs.

10. Si tu devais faire passer un message aux futurs candidats Qonto ?

Qonto, c’est une énorme aventure, avec un esprit start-up.

J’ai vu passer des dizaines de promotions internes. Des gens brillants, motivés, portant chacun leur job plus loin que ce qui est mentionné sur leur intitulé de poste. Non pas parce que cela nous est demandé par le management, mais parce que nous avons la possibilité de le faire.

Les managers nous laissent la liberté de réfléchir et de proposer de nouvelles choses. Nous recherchons des gens avant de chercher des bras.

11. As-tu une anecdote décalée ou fun à nous partager depuis ton arrivée chez Qonto ?

Depuis que je suis arrivé, Qonto a déjà déménagé trois fois pour absorber l’hyper-croissance des effectifs.
J’avais passé l’entretien sur un petit bench dans le Sentier (Paris 2ème), puis nous avons déménagé à Richelieu, puis de retour dans le Sentier et nous sommes désormais rue Lafayette dans un établissement WeWork de 6 étages uniquement pour nous.
En résumé, c’est comme si nous faisions du coworking, mais juste entre nous ! Au final, je change de locaux encore plus souvent que lorsque j'étais en société de services. 😂

D'autres articles pourraient vous intéresser