Univers

Être international chez Qonto  

Le 02 septembre 2020 par The Qonto Team

Avec une forte croissance depuis son lancement en 2017 et ses ambitions Européennes, Qonto a rapidement eu besoin de recruter des talents internationaux. Comprendre les enjeux business des nouveaux marchés cibles mais aussi refléter l’ensemble des clients est primordial pour la succès de la start-up.

Très tôt dans son histoire, Qonto est donc allé chercher au-delà des frontières françaises de nombreux talents, expérimentés ou non, répondant aux besoins de l’entreprise.

Malgré un marché de l’emploi complexe et une course effrénée aux talents, Qonto compte aujourd’hui près de 33% d’internationaux sur un effectif total de 250 collaborateurs. Au-delà d’être extrêmement fier de sa diversité, c’est un véritable atout culturel et une réelle force dans le cadre de son expansion Européenne.

Comment l’équipe Qonto relève ce défi et attire ces profils internationaux ? Comment accompagne-t-elle les candidats tout au long de leur processus de recrutement et enfin, comment fait-elle pour s’assurer que leur intégration soit une réussite ?

Qonto vous raconte tout ici ! 👇

Quels sont les profils recherchés ?

À ses débuts, Qonto recherchait principalement des profils Tech (dont des freelances en télétravail) depuis l’étranger étant donné la pénurie sur le marché français. Mais avec l’ambition et le lancement de la start-up en Europe, cette dernière s’est aussi orientée vers le recrutement de profils allemands, espagnols et italiens. Il leur paraissait essentiel de confier la conquête de ces nouveaux marchés à des profils “locaux” afin de bénéficier de leurs connaissances des marchés.

Giulia, Marketing & Communication Manager Italie raconte :

J’ai tout de suite voulu faire partie de l’équipe et contribuer pleinement au lancement du marché Italie. J'étais déjà persuadée que le produit serait une superbe valeur ajoutée pour les entreprises, freelances et indépendants de mon pays. Un an plus tard, quand je vois les résultats sur notre marché, je suis plus que confortée dans mon choix”.

Finalement, beaucoup d’autres profils ont rejoint l’aventure tels qu'un Product Manager venant du Canada, une Talent Acquisition Manager de Belgique, une Chief Marketing Officer américaine ou encore des développeurs venus d’Ukraine, du Brésil ou encore de Chine !

Comment Qonto a su développer cette dimension internationale ?

Cette phase de recrutements internationaux s’est faite en deux temps.

Qonto n’a pas hésité à se rapprocher d’organisations pouvant l’accompagner comme le label French Tech, qui donne accès à un grand nombre d’informations, de conseils et aussi de démarches de Visas simplifiées. La start-up a aussi identifié d’autres partenaires pouvant l’aider sur l’obtention des Visas dans des cadres plus spécifiques tels que les rapatriements familiaux ou des questions fiscales par exemple afin de combler le plus de cas de figure possible !

En parallèle et en interne, il paraissait logique de basculer sa communication exclusivement en anglais et ce, depuis janvier 2019. Ainsi tous ses outils de communication et de travail collaboratif comme Slack ou Notion - pour ne citer qu’eux - sont utilisés en anglais à 100%. Les événements internes tels que les All Hands (réunions d’informations mensuelles en interne) n’échappent pas à la règle, les fondateurs et managers s’expriment en anglais.

Alicia, People Operations Manager, témoigne :

Dès les premiers échanges lors de l’onboarding, tout est en anglais. On explique aux nouveaux arrivants que c’est un parti pris pour une meilleure cohésion et compréhension globale.

Quels ont été les freins ?

Les nombreux profils rencontrés pendant les entretiens ont permis d’identifier trois freins majeurs.

1. Equivalence des salaires

L’équivalence des salaires à l’international, la chute de l’attractivité de Paris et le système administratif français. 

En effet, les profils qui peuvent être intéressés par une mobilité à l’international n’ont pas toujours en tête que les salaires et les niveaux de vie ne sont pas équivalents d’une ville à une autre. Il faut donc être très pédagogue (et renseignés) sur le sujet afin qu’ils puissent avancer sereinement dans leur réflexion.

2. Chute de l’attractivité de Paris

Malgré son rayonnement international, Paris a été pas mal chahutée ces derniers mois. Les nombreuses grèves, les manifestations et autres mouvements sociaux ont, entre autres, clairement impacté négativement certaines décisions de s’installer dans la capitale d'où l’importance qu’ils puissent venir au moins une fois pendant le process de recrutement afin de se faire leur propre idée et tomber sous le charme !

3. Le système administratif français

Enfin, le système administratif français n’a pas encore su être totalement optimisé ou du moins attractif, et représente un troisième frein majeur. Obtenir, par exemple, un numéro de sécurité sociale est assez long même si les démarches tendent à s’assouplir aujourd’hui. Charge à Qonto en tant qu’entreprise, de prendre le relais sur ces sujets.

Ce qui a été mis en place

1. Un process de recrutement adapté

Le processus de recrutement a été repensé afin de s’adapter au mieux à la distance, au décalage horaire ou tout simplement au contenu des entretiens.

Lucie, Talent Acquisition Manager, venant de Belgique, nous explique :

Beaucoup d’informations pratiques, administratives ou même fiscales vont être données dès le démarrage du processus de recrutement afin de rassurer mais surtout informer le futur talent et cette démarche est souvent nouvelle pour elle.

2. Une aide à la relocalisation

Un budget spécifique pour aider les futurs collaborateurs à s’installer à Paris est déterminé au moment de l’offre finale. Cela dépend du pays, de la ville d’origine, de la situation personnelle mais aussi du poste concerné. Il permet de couvrir par exemple d’éventuels frais de déménagement, de transport ou encore d’installation et de faire arriver le nouveau collaborateur dans les meilleures conditions possibles.

3. Un accompagnement pour trouver un logement

L’équipe People de Qonto fait aussi le lien avec Settlesweet - et d’autres partenaires similaires - en ce qui concerne la recherche de logement, qui peut s’avérer laborieuse à Paris, notamment lorsque l’on ne parle pas français. Grâce à ce type de service, le futur collaborateur ne s'occupe pas des recherches, des dossiers administratifs, de la garantie financière et peut bénéficier d’un interlocuteur multilingue pour l’accompagner.

Simone, VP International, Italien venant d’Allemagne raconte son expérience :

Settlesweet a été très compétent et flexible, ils nous ont préparé plusieurs visites avec un traducteur franco-italien afin de rendre plus fluide les rendez-vous avec les agences immobilières. Bonus: les frais d’agence sont payés par le gouvernement si vous êtes étranger !”

4. Une intégration facilitée

Il est primordial pour Qonto d’intégrer au mieux les internationaux avec le reste de l’équipe pour ainsi fédérer sa communauté en interne et renforcer l’esprit d’équipe, peu importe la nationalité de chacun. Plusieurs groupes de discussions (sur Slack) ont aussi été créés dans un but d’entraide et d’échange entre Qontoers pour la vie de tous les jours (location et achat d’appartements, tâches administratives, recommandations de bars et restaurants, événements culturels etc).

5. Des cours de français

Enfin, pour accompagner ces nouveaux talents dans l’acculturation, il a paru important pour la start-up, de proposer des cours de français. Même si chez Qonto ils  communiquent en anglais, l’objectif est que les nouveaux arrivants se sentent à Paris comme chez eux.

Qonto a la chance d’avoir en interne une collaboratrice anciennement professeur de français à l’étranger. Elle travaille aujourd’hui au service client et se rend disponible pour accompagner les nouveaux sur l’apprentissage du français. Un moment privilégié aussi pour se retrouver ensemble et échanger au sujet de leur arrivée à Paris. 

En externe, Qonto permet aux profils internationaux de suivre des cours via l’Alliance Française. Les résultats sont impressionnants et encourageants pour beaucoup d’entre eux, dont Ari, Product Manager venant du Canada :

Je suis arrivé en France en parlant à peine français et surtout timide pour le pratiquer. J’ai commencé à suivre les cours de français chez Qonto lors des pauses déjeuner où j’ai pu améliorer mon vocabulaire avec des mots utiles du quotidien, ma grammaire ou encore aborder des sujets culturels. En plus, cela a été un super moyen de se faire des amis !” 

Un investissement pour le futur

Attirer des talents internationaux est une démarche longue autant pour le candidat que pour l’entreprise mais extrêmement enrichissante et surtout un réel investissement sur l’avenir.

Qonto l’a rapidement compris et a tout mis en œuvre dans son processus de recrutement et d’intégration pour garantir ce succès. Et les retours des internationaux depuis maintenant plus de 3 ans sont très positifs.

Wagner, Tech Lead, originaire du Brésil peut en témoigner :

Qonto est vraiment le challenge que je cherchais dans ma carrière, et leur côté humain est ce qui a été le plus extraordinaire. Même à 9 400 km de chez moi, ils ont tout de suite su m’accueillir et me mettre à l’aise au sein de cette nouvelle famille”. 

Pour résumer, le talent n’a pas de frontières chez Qonto. Et l’expérience a prouvé que le jeu en vaut clairement la chandelle. 🕯✨

D'autres articles pourraient vous intéresser