Comparateur de comptes professionnels

Comparez les comptes bancaires professionnels et
les néo-banques pour les pros.

30 jours gratuits - Sans engagement

Une offre bancaire pléthorique pour les pros


Choisir son compte pro nécessite une comparaison méthodique des offres bancaires professionnelles.
Cette analyse peut devenir chronophage pour les entrepreneurs, c'est pourquoi Qonto aide les chefs
d’entreprises, les directeurs financiers ou les trésoriers à choisir leur compte pro. Nous avons donc
réalisé deux comparateurs de comptes professionnels juste pour vous.

Les comptes bancaires professionnels traditionnels

Voici la sélection de banques pro choisies pour le comparateur de comptes bancaires professionnels :


Crédit Agricole Pro
Société Générale Pro
HSBC Pro
BRED Pro
CIC Pro
BNP Pro LCL Pro

Les comptes professionnels en ligne des néo-banques

Voici la sélection de néobanques pro choisies pour le comparateur de banques en ligne pour les professionnels :

Qonto Shine
Revolut
N26
Anytime
iBanFirst
Monabanq
Boursorama

Sur quoi porte le comparateur de
comptes professionnels ?


Pour vous faciliter la tâche, nous avons défini un comparatif de comptes pro
incluant les critères suivants

Le détail des virements et prélèvements

Les formes juridiques acceptées

La qualité du service client

Les comptes courants professionnels

Les différentes cartes bancaires professionnelles

Les intégrations comptables

Lorsque une entreprise ouvre un compte professionnel, elle doit comparer le nombre de virements et prélèvements inclus dans son forfait pro. Ces virement et prélèvements sont-ils inclus dans la tarification ou font-ils l’objet de frais additionnels ? Existe-t-il des commissions de mouvement sur les virements ?

Il est important de comparer les types de prélèvements disponibles. La mise en place de mandat de prélèvement inter-entreprises est parfois impossible dans certaines néobanques. Ce mandat de prélèvement B2B est pourtant obligatoire pour payer les impôts par exemple.

Certaines banques ou néobanques n’acceptent pas toutes les formes juridiques. Certains organismes bancaires sont plus adaptés aux micro-entrepreneurs, d’autres aux sociétés de capitaux. Lorsque vous optez pour une société de capitaux, il faudra également comparer les différents moyens pour déposer le capital.

La structure juridique d’une société est donc un critère essentiel lors de la comparaison des différentes options bancaires pour les pros.

Lors de l’ouverture d’un compte, les banques traditionnelles imposent un déplacement en agence, tandis que les néobanques permettent l’ouverture d’un compte bancaire en ligne. Un professionnel devra dès lors analyser les avis concernant la qualité du service client, concernant les les délais d’attente par exemple.

Un entrepreneur devra ensuite examiner le type d'identification de son futur compte courant professionnel. La rapidité d’obtention de l’IBAN est un critère important ! Alors que certaines banques peuvent mettre plusieurs jours à délivrer un RIB, les néobanques sont généralement plus rapides.

En revanche, certaines néobanques délivrent des IBAN étrangers, ce qui complique certains types de transactions en France (comme le paiement des impôts par exemple).

Un entrepreneur devra comparer les fonctionnalités liées à sa carte bancaire : plafonds de paiement/retrait, frais lors de paiements à l’international... Il effectuera un choix entre les cartes pro Visa (Visa Premier, Visa Classic, Visa Gold) ou Mastercard.

À noter qu'il existe plusieurs types de cartes bancaires pour les professionnels : les cartes prépayées, les cartes de débit (souvent accompagnées d’une assurance) ou les cartes de crédit.

Certains comptes professionnels facilitent la comptabilité de l’entreprise et aident à piloter l’activité financière. Les modules “notes de frais” et les différents outils d’intégration comptables devront être analysés de près lors du comparatif des comptes pro.

Il existe également des comptes courants professionnels qui permettent d’ajouter un comptable en tant que membre à part entière : le comptable pourra alors exporter l'historique de transaction.

Le détail des virements et prélèvements

Lorsque une entreprise ouvre un compte professionnel, elle doit comparer le nombre de virements et prélèvements inclus dans son forfait pro. Ces virement et prélèvements sont-ils inclus dans la tarification ou font-ils l’objet de frais additionnels ? Existe-t-il des commissions de mouvement sur les virements ?

Il est important de comparer les types de prélèvements disponibles. La mise en place de mandat de prélèvement inter-entreprises est parfois impossible dans certaines néobanques. Ce mandat de prélèvement B2B est pourtant obligatoire pour payer les impôts par exemple.

Les formes juridiques acceptées

Certaines banques ou néobanques n’acceptent pas toutes les formes juridiques. Certains organismes bancaires sont plus adaptés aux micro-entrepreneurs, d’autres aux sociétés de capitaux. Lorsque vous optez pour une société de capitaux, il faudra également comparer les différents moyens pour déposer le capital.

La structure juridique d’une société est donc un critère essentiel lors de la comparaison des différentes options bancaires pour les pros.

La qualité du service client

Lors de l’ouverture d’un compte, les banques traditionnelles imposent un déplacement en agence, tandis que les néobanques permettent l’ouverture d’un compte bancaire en ligne. Un professionnel devra dès lors analyser les avis concernant la qualité du service client, concernant les les délais d’attente par exemple.

Les comptes courants professionnels

Un entrepreneur devra ensuite examiner le type d'identification de son futur compte courant professionnel. La rapidité d’obtention de l’IBAN est un critère important ! Alors que certaines banques peuvent mettre plusieurs jours à délivrer un RIB, les néobanques sont généralement plus rapides.

En revanche, certaines néobanques délivrent des IBAN étrangers, ce qui complique certains types de transactions en France (comme le paiement des impôts par exemple).

Les différentes cartes bancaires professionnelles

Un entrepreneur devra comparer les fonctionnalités liées à sa carte bancaire : plafonds de paiement/retrait, frais lors de paiements à l’international... Il effectuera un choix entre les cartes pro Visa (Visa Premier, Visa Classic, Visa Gold) ou Mastercard.

À noter qu'il existe plusieurs types de cartes bancaires pour les professionnels : les cartes prépayées, les cartes de débit (souvent accompagnées d’une assurance) ou les cartes de crédit.

Les intégrations comptables

Certains comptes professionnels facilitent la comptabilité de l’entreprise et aident à piloter l’activité financière. Les modules “notes de frais” et les différents outils d’intégration comptables devront être analysés de près lors du comparatif des comptes pro.

Il existe également des comptes courants professionnels qui permettent d’ajouter un comptable en tant que membre à part entière : le comptable pourra alors exporter l'historique de transaction.