Communauté

Ce que notre baromètre annuel dit de vous

Le 08 décembre 2021 par Maïlys Tokarski
Qonto baromètre entrepreneuriat

Traverser la crise, pour mieux rebondir : si l'on devait ne retenir qu'un seul enseignement de notre Baromètre de l'entrepreneuriat 2021*, ce serait la capacité de résilience des entrepreneurs. Malgré les turbulences liées au contexte sanitaire, vous êtes nombreux à avoir saisi l'opportunité pour innover, monter en compétence ou transformer votre entreprise.

2022, année de la relance ? Vous êtes près d'un tiers à considérer que la crise est déjà derrière nous. Pour les autres, la prudence prévaut, mais ne vous empêchera ni d'investir ni de développer votre activité. Nous nous sommes intéressés à 3 chiffres clés de l'étude pour analyser cet optimisme.

80% des entrepreneurs se montrent satisfaits de l'année 2021

On aurait pu croire que 2 années de pandémie avaient atteint le moral des entrepreneurs. Il n'en est rien : vous êtes 80 % à vous estimer satisfaits de l'année 2021, et 41 % à avoir déjà retrouvé votre activité d'avant-crise. Un témoin du dynamisme et de l'agilité des TPE-PME en France, la reprise économique étant encore toute récente.

Mieux : près de la moitié d'entre vous a su profiter du contexte pour se lancer sur de nouveaux marchés ! C'était d'ailleurs le message de Cyprien Cambier, fondateur de Growsters, lorsque nous l'avons rencontré en novembre : « Le Covid nous a permis d'ouvrir nos chakras et de découvrir de nouvelles demandes ». La crise a ainsi représenté un vecteur d'innovation pour 40 % des entrepreneurs interrogés.

52% ont profité de 2021 pour revoir leur organisation

Transformer son organisation. Monter en compétence. Se digitaliser - au risque de faire mentir certains clichés sur les PME. Lancer de nouveaux produits, pour répondre par exemple aux besoins inédits ayant émergé pendant les confinements. Optimiser sa trésorerie et se doter de nouveaux outils de gestion financière (tels que Qonto) pour gagner du temps.

Face à l'incertitude, les entrepreneurs ont donc choisi de mettre à jour leur boîte à outils et de renforcer leur capacité d'innovation. Des solutions administratives, financières, techniques, mais aussi humaines : 21 % d'entre vous ont recruté de nouveaux collaborateurs en 2021. Une part modeste qui demeure cependant un symbole fort de l'optimisme des chefs d'entreprise et de leur volonté de partager leur confiance en l'avenir.

78% se perçoivent comme des moteurs de la croissance économique

Et ce n'est pas fini. Lorsque nous vous avons interrogé sur vos perspectives pour 2022, vous avez été plus d'un tiers à nous parler de vos projets d'investissements : pour prospecter de nouveaux marchés (à 63 %), acquérir des solutions innovantes (à 50 %), mieux communiquer sur vos produits (à 49 %) et recruter ou former vos talents (à 33 %).

Si la prudence reste de mise - d'ailleurs, les deux tiers d'entre-vous préfèrent encore attendre pour se prononcer sur la sortie de crise, la moitié redoutant un retournement de situation - le rebond se profile dans vos réponses. Ce n'est plus un secret : l'entrepreneuriat constitue aujourd'hui le moteur des économies européennes. Et vous êtes désormais 78 % à assumer cette responsabilité.

*Étude menée par Qonto du 2 novembre au 16 novembre 2021 auprès d’un panel de 1160 entrepreneurs.

D'autres articles pourraient vous intéresser