Le 21 octobre 2019 par Qonto

Carte bancaire, comment faire opposition ?

Si un problème (perte, utilisation frauduleuse…) survient avec sa carte de paiement, le titulaire peut prendre très rapidement certaines mesures afin d’éviter de se retrouver dans une situation embarrassante. Découvrez dans cet article les procédures à suivre pour faire opposition sur une carte bancaire.

Prêt à vous lancer ?

Que vous soyez seul ou en équipe, Qonto est le compte pro idéal !

Ouvrir un compte

Une carte bancaire contient une puce électronique et sert comme moyen de paiement. Si un problème (perte, utilisation frauduleuse…) survient, le titulaire d’une carte peut prendre très rapidement certaines mesures afin d’éviter de se retrouver dans une situation embarrassante. Découvrez dans cet article les procédures à suivre pour faire opposition sur une carte bancaire.

Les différents procédés d’opposition sur carte bancaire

L’opposition sur carte bancaire est une opération qui consiste à bloquer l’accès à une carte de paiement électronique de manière à la rendre inutilisable. Pour effectuer cette opération, le détenteur de la carte a le choix entre trois procédés. Il peut faire :

  • Une opposition carte bancaire par voie téléphonique ;
  • Une opposition carte bancaire par remplissage d’un formulaire en ligne ;
  • Une opposition carte bancaire directement au niveau de l’établissement bancaire.

Comment faire opposition ? Voici en détail comment se déroule chacune de ces procédures.

Opposition carte bancaire par téléphone

Dès la survenance d’un problème nécessitant le blocage d’une carte bancaire, le détenteur de la carte peut appeler le service vocal interbancaire pour transmettre une requête d’opposition. En France, ce service est joignable au 0892 705 705 avec une facturation de 0,34 euro la minute. Une fois connecté au serveur vocal, ce dernier vous redirigera vers le centre d’opposition de votre établissement bancaire. Notez que le serveur interbancaire est opérationnel 24h/24, tous les jours de la semaine. C’est donc le moyen le plus rapide pour transmettre une requête d’opposition (vous pouvez aussi joindre le serveur interbancaire au 118 400, un numéro national).

Si pour une raison ou une autre, vous n’arrivez pas à joindre les précédents numéros d’appel pour faire part de votre requête d’opposition, vous pouvez également contacter le numéro qui vous a été fourni par la banque lorsque vous avez souscrit à la carte. Ce numéro d’appel permet généralement de joindre directement le centre d’opposition de votre établissement bancaire sans passer par le serveur interbancaire.

Si par contre la situation survient lorsque vous êtes en voyage à l’étranger, contactez immédiatement votre établissement bancaire à l’aide de son numéro d’appel depuis l’étranger (vous le trouverez généralement sur le site Internet de l’établissement bancaire). Si vous êtes à proximité d’un GAB, vous pouvez également appeler le numéro du réseau d’acceptation de votre carte ou celui indiqué derrière votre ticket de retrait.

Quelles pièces faut-il réunir pour faire une demande d’opposition ? Pour transmettre une requête, que ce soit par opposition carte bancaire 118 400 ou depuis l’international, il vous faut obligatoirement votre numéro de carte à 16 chiffres ainsi que sa date de validité. Bien entendu, ces informations doivent avoir été au préalable notées en lieu sûr (de préférence le jour de l’obtention de la carte). Une fois les informations nécessaires communiquées au centre d’opposition, l'on vous donnera un numéro d’enregistrement de requête que vous devez conserver pour une utilisation ultérieure notamment en cas de contestation.

L’appel doit ensuite être confirmé avec une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) que vous enverrez à votre banque. Le courrier devra contenir votre adresse, le motif de l’opposition (perte ou vol) et les références de votre carte (numéro de carte, date d’expiration...). Vous pouvez trouver de nombreux modèles de lettre pour opposition carte perdue ou volée sur Internet.

Opposition carte bancaire par remplissage d’un formulaire en ligne

Un autre moyen pour faire opposition sur sa carte bancaire est d’utiliser le service en ligne prévu à cet effet par votre établissement bancaire. Il s’agit généralement d’un formulaire disponible sur le site Internet de la banque et que vous pouvez remplir directement afin de bloquer votre carte sans vous déplacer.

Le service d’assistance en ligne de votre établissement bancaire (généralement accessible depuis les applications mobiles de la banque) peut également vous aider à faire opposition sur votre carte. Il suffit de communiquer vos données de carte et le tour est joué.

Opposition carte bancaire directement à la banque

Dans d’autres cas, il peut être opportun que vous vous rendiez en personne au guichet de votre établissement bancaire. Il vous sera alors demandé de remplir un formulaire permettant de confirmer que vous désirez réellement effectuer une opposition sur votre carte.

Les situations dans lesquelles une opposition sur carte bancaire est nécessaire

Il existe principalement 4 situations dans lesquelles une opposition carte bancaire est nécessaire. Découvrez ci-dessous chacune d’entre elles.

Les cas de vol

Le vol est la première situation dans laquelle il est nécessaire d’effectuer une opposition. Cela est très important, car un voleur peut user de moyens frauduleux pour vider vos fonds si rien n’est fait au plus vite.

Spécifiquement pour les cas de vol, il est également recommandé de faire une déclaration de vol au commissariat de police le plus proche. Cette dernière peut vous être demandée plus tard par votre assureur ou même par l’établissement bancaire en cas de nécessité de remboursement.

La perte de la carte

Lorsque votre carte bancaire se perd, le premier réflexe à avoir est de faire appel au service compétent afin de bloquer l’accès à la carte. Une carte perdue pourrait tomber entre de mauvaises mains et être utilisée à des fins peu recommandables.

De plus, même si la carte perdue n’est pas tombée entre de mauvaises mains, il est nécessaire de faire la démarche d’opposition afin de pouvoir obtenir une autre carte. La probabilité qu’un établissement bancaire puisse accepter de vous donner une deuxième carte de même nature (après une perte non déclarée de la première) étant très faible.

Bon à savoir : Les banques en ligne et néobanques offrent maintenant des cartes virtuelles. Grâce à elles, vous pouvez effectuer vos paiement en ligne sans risque de perte ni de vol de votre carte. Ce type de carte est très utilisé dans les entreprises pour payer leurs abonnements et prestataires.

L’utilisation frauduleuse de la carte

On parle d’utilisation frauduleuse de la carte bancaire lorsque le titulaire d’une carte constate dans son relevé bancaire des paiements ou des transactions par carte dont il n’est pas l’auteur (la carte étant toujours en sa possession). Un cas de piratage par exemple.

Dans ce genre de situation, le détenteur de la carte doit immédiatement faire opposition à sa carte bancaire en recourant à l’un des procédés sus présentés. Il pourra plus tard porter plainte auprès de son établissement bancaire pour pouvoir être éventuellement remboursé.

Opposition carte bancaire en cas de procédure de sauvegarde et de liquidation judiciaire d’un bénéficiaire

L’opposition sur carte bancaire peut également être effectuée dans le cas d’une procédure de liquidation judiciaire du bénéficiaire d’un paiement. En d’autres termes, si vous avez effectué un paiement vers un fournisseur avant de vous rendre compte que son entreprise fait l’objet d’une procédure de liquidation judiciaire, vous pouvez faire opposition sur votre carte afin d’obtenir une rétrocession de vos fonds.

Combien coûte une opposition carte bancaire ?

Le coût d’une opposition carte bancaire varie d’un établissement bancaire à l’autre. Chez certaines banques par exemple, l’opposition en elle-même se fait gratuitement. Mais, vous serez amené à payer une somme forfaitaire afin d’obtenir une autre carte.

D’autres établissements bancaires par contre facturent l’opposition sur carte (un montant allant de 10 à 20 euros), mais offrent gratuitement une nouvelle carte à leurs clients. Pour savoir dans votre cas ce qu’il en est concrètement, veuillez vous référer à votre contrat bancaire. Toutes ces informations y sont dûment mentionnées.

Conséquences d’une opposition sur carte bancaire

Comme indiqué brièvement plus haut, faire opposition sur une carte bancaire revient en quelque sorte à bloquer celle-ci. Il n’est donc plus possible après l’opération de faire une quelconque transaction avec la carte. Vous ne pourrez plus acheter en ligne, faire des paiements, ni utiliser la carte pour retirer de l’argent dans un distributeur automatique de billets. L’opposition prend immédiatement effet à partir de l’instant où vous contactez le service interbancaire et que vous transmettez les informations.

Bon à savoir : Même si vous retrouvez une carte bancaire perdue ou volée après avoir enclenché la procédure d’opposition, il n’est plus possible de l’utiliser d’une quelconque manière. Le processus est irréversible. Il faudra vous rapprocher de votre banque afin de commander une nouvelle carte, l’ancienne devant être détruite.

Possibilités de remboursement après une opposition sur carte bancaire

Lorsque vous avez été victime d’un vol ou d’une utilisation frauduleuse de votre carte bancaire à votre insu, il est possible d’obtenir un remboursement des sommes qui ont été soutirées de votre compte. Pour cela, il faut que votre responsabilité soit totalement dégagée. Si par exemple, vous avez laissé traîner par maladresse votre code confidentiel (en l’écrivant sur votre carte par exemple), vous ne serez aucunement remboursé. Il s’agit là d’un cas de négligence.

Par contre, en cas de piratage ou de perte d’argent dû à un agent de la banque, vous serez intégralement remboursé.

Par ailleurs, l’utilisation ou non du code confidentiel au moment du forfait est également un critère déterminant dans le remboursement. Si le code confidentiel a été utilisé et que moins de 50 euros ont été dépensés, vous ne serez pas remboursé. Au-delà de 50 euros, le remboursement sera partiel. Il revient à l’établissement bancaire d’établir votre part de responsabilité lorsque vous portez plainte pour obtenir un remboursement.

De plus, avoir souscrit une assurance peut également vous aider à être remboursé.

Conséquences judiciaires d’une opposition sur carte bancaire

En cas de fausses informations relativement à une opposition sur carte bancaire, le détenteur est passible d’une forte amende et d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans selon le cas (1 an minimum). Si entre-temps, vous avez été remboursé à tort par la banque, vous serez également contraint de rétrocéder intégralement le montant remboursé.

Que retenir ? Il est possible de faire opposition sur sa carte bancaire en cas de vol, de fraude ou de perte en appelant le serveur vocal interbancaire dédié à cet effet. Si votre responsabilité est totalement dégagée de l’incident survenu et qu’il ne s’agit pas d’une négligence, vous pourrez être intégralement remboursé par votre banque.

Comment faire opposition à sa carte avec Qonto ?

Avec la néobanque Qonto, vous profitez d'un service plus précis pour réagir en cas de perte ou de vol de votre carte de paiement. En effet, dès que vous constatez que vous n'êtes plus en possession de votre carte vous pouvez la bloquer via votre compte en ligne. Si vous parvenez à récupérer cette carte vous pourrez alors la débloquer via votre application et l'utiliser comme auparavant.

Bloquer votre carte empêchera d'effectuer un quelconque paiement avec la carte. Vous fonds sont ainsi protégés mais vous pourrez réutiliser la carte par la suite. Bien évidemment si la carte est réellement perdue ou volée, il est conseillé par la suite de faire opposition.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ? Découvrez notre article sur les cartes de débit.

Vous souhaitez profiter des services Qonto ?

Avec Qonto, profitez de cartes de paiement et gérer l'ensemble de votre compte depuis votre application.

Ouvrir un compte pro