Le 13 janvier 2020 par Qonto

Enregistrement comptable paiement TVA

Les entreprises qui sont soumises au paiement et à la collecte de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au profit de l’État, font très souvent usage des comptes de TVA pour les écritures comptables.

Prêt à vous lancer ?

Que vous soyez seul ou en équipe, Qonto est le compte pro idéal !

Ouvrir un compte

Les entreprises qui sont soumises au paiement et à la collecte de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au profit de l’État, font très souvent usage des comptes de TVA pour les écritures comptables. Il peut s’agir des achats qui supportent la TVA, des ventes pouvant faire l’objet d’un prélèvement de la TVA, etc. Toute la taxe correspondant à ces opérations est ainsi portée dans les comptes. Dans cet article, nous allons retracer, comment est-ce que cet enregistrement est, fait.

Comment est enregistrée la TVA en comptabilité ?

L’enregistrement comptable TVA à payer porte sur trois axes. Il s’agit de la taxe portant sur les achats ainsi que les acquisitions intracommunautaires, celle portant sur les ventes et les déclarations.

Au moment de l’enregistrement de la facture d’achat, on peut facilement remarquer que ces dernières portent des mentions obligatoires telles que HT qui est le total hors taxes, le taux et la somme que représente la TVA ainsi TTC qui est le total des taxes comprises. L’enregistrement de la TVA  sur les achats se fait donc directement lorsque la facture est enregistrée. Pour ce faire l’entreprise procède obligatoirement à l’opération suivante : TTC=HT+TVA.

Le compte 401 (qui est celui des fournisseurs) est crédité au montant TTC correspondant aux frais de la facture. En contrepartie, le compte 4456 et celui de charge sont débités, respectivement pour la somme que représentent la TVA et le montant HT.

Dans le cas où l’entreprise a réalisé des achats intracommunautaires, il convient aussi d’enregistrer la TVA sur ces achats ; cet enregistrement se fait de la manière suivante :

Le compte des fournisseurs (401) est crédité pour le montant de la facture. Quant au compte 4452, il est crédité du montant de la TVA intracommunautaire que l’entreprise doit. Pour avoir cette somme, on multiplie le montant de la facture par le taux de la TVA. La somme qui est trouvée après avoir effectué ce calcul est débitée du compte 445662. Pour ce qui est du compte de charge, il est débité pour le montant de la facture. Comme on peut le remarquer ici, le compte 4452 se neutralise avec le 445662.

L’enregistrement comptable de la TVA portant sur les ventes obéit au même principe que celui des achats. En effet, l’enregistrement comptable de cette taxe se fait directement au moment où est enregistrée la facture de la vente.

Le compte qui est destiné aux clients (le compte 411) est débité pour la somme correspondant à la totalité des taxes comprises (TTC) de la facture. En contrepartie, le compte de produit ainsi que le compte 4457 sont crédités respectivement pour le montant HT et celui de la TVA. Dans cette écriture comptable, le compte « TVA collectée » est crédité et la somme qui lui est affectée prend place du côté du passif du bilan comptable de l’entreprise, ceci signifie que cette dernière a une dette de TVA vis-à-vis de l’État.

Les déclarations de TVA sont généralement enregistrées dans un journal destiné aux opérations diverses. La fréquence avec laquelle elles y sont enregistrées et fonctionnent du régime d’imposition à la TVA auquel est soumise l’entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus sur la TVA ? Découvrez notre article sur la récupération de TVA.

Des logiciels pour aider à l’enregistrement de la TVA en comptabilité

Pour l’enregistrement comptable TVA à payer dans la comptabilité, il existe des logiciels auxquels on peut faire recours. Ces logiciels permettent d’éviter les erreurs, les pertes de temps et la non-conformité des comptes.

Parmi les logiciels comptables pouvant aider à enregistrer la TVA, on peut citer entre autres Mister Compta qui est un de comptabilité à la fois performante et intuitive. Il est très efficace pour automatiser vos différents processus de gestion comptable, y compris bien sûr l’enregistrement de la TVA. Concernant cette taxe, ce logiciel crée des catégories spéciales avec des taux dédiés. Mister Compta est l’idéal pour les personnes n’ayant pas beaucoup de connaissances en matière de comptabilité. Elle a été conçue pour être utilisée par tous les entrepreneurs. 

On peut également citer un logiciel comme Sage 100c Comptabilité. Pour les PME ayant plus de 50 salariés et les ETI, ce logiciel de comptabilité est la première solution comptabilisation de toutes les opérations en entreprise. Avec ce logiciel, les écritures comptables sont automatisées, de même que la saisie comptable TVA.  L’enregistrement des écritures au journal est réalisé aisément.

À côté de ces logiciels, on peut aussi citer Sinao, Sellsy Facturation et Compta, QuickBooks et bien d’autres qui peuvent aider à la saisie de comptable TVA et à l’enregistrement.  

La néobanque Qonto permet de synchroniser votre logiciel comptable avec votre compte professionnel. De plus vous pouvez également créer une vue spécifique à votre comptable sur votre compte pro. Il pourra ainsi observer les opérations et mettre à jour ses documents sans pour autant être titulaire du compte. Découvrez les nombreuses fonctionnalités mises à votre disposition par Qonto !

Envie de gagner du temps sur votre comptabilité ?

Ouvrir un compte pro

Ces articles peuvent vous intéresser