Le 21 octobre 2019 par Qonto

Les cartes de débit : tout ce qu’il faut savoir !

Les cartes de paiements sont d’excellentes alternatives aux échanges quotidiens avec de la liquidité. Il en existe différents modèles. On distingue notamment la carte de débit de la carte de crédit qui répondent à des besoins spécifiques. La carte de débit est une carte bancaire directement rattachée à votre compte courant.

Prêt à vous lancer ?

Que vous soyez seul ou en équipe, Qonto est le compte pro idéal !

Ouvrir un compte

Les cartes de paiement sont d’excellentes alternatives aux échanges quotidiens avec de la liquidité. Il en existe différents modèles. On distingue notamment la carte de débit de la carte de crédit qui répondent à des besoins spécifiques. La carte de débit est une carte bancaire directement rattachée à votre compte courant.

En effet, les retraits et les paiements effectués sur une carte de débit sont effectués sur votre compte courant. Ces cartes, appelées par abus carte de crédit, sont les plus utilisées du marché. Elles ont en effet de nombreux atouts et existent en diverses déclinaisons.

Qu’est-ce qu’une carte de débit ?

La carte de débit est la carte bancaire la plus utilisée. C’est traditionnellement la carte délivrée après l’ouverture d’un compte courant à la banque. Ainsi, lorsque vous faites un retrait ou lorsque vous faites un paiement avec votre carte de débit, c’est votre compte bancaire associé qui est débité. Les modalités de débit de votre compte dépendent essentiellement des termes définis pour le contrat. La carte de débit se distingue de la carte de crédit avec un fonctionnement spécifique et de grandes particularités. Connaître le fonctionnement de sa carte bancaire permet d’éviter de nombreux désagréments.

En outre, pour des achats ou des paiements, la carte de débit est très efficace. Elle permet d’éviter de se promener avec d’importantes sommes d’argent en liquide. Cette disposition est bien utile pour se prémunir des agressions. En effet, les cartes de débit sont protégées par votre code d’accès strictement confidentiel. La carte de débit peut être nationale ou internationale comme la carte visa.

De même, il existe plusieurs organismes financiers proposant des cartes de débit. Toutefois, les cartes de débit se classent bien dans des modules spécifiques qui présentent des atouts, mais quelques fois des limites. Le type de votre carte définit généralement les mensualités, les prélèvements, les plafonds, les paiements, les retraits ou encore les modalités de paiement sans contact.

Les différents types de cartes de débit

Les cartes de débit sont d’une grande utilité pour le titulaire de la carte. Elles permettent en effet de faire des transactions financières en toute simplicité et avec une grande aisance. Ces cartes possèdent également un réel atout en matière de sécurité. Toutefois, pour bénéficier d’une carte de débit, vous devez choisir avec votre conseiller financier l’une des options disponibles :

  •  la carte à débit immédiat ;
  •  la carte à débit différé ;
  •  la carte de débit à autorisation systématique.

La carte à débit immédiat

La carte bancaire virtuelle et la carte bancaire physique sont des outils très pratiques et très efficaces. Vous pouvez les retrouver à travers une unique carte de débit. La carte à débit immédiat a un fonctionnement spécifique adapté à des contextes précis. En effet, avec une telle carte bancaire, les achats, les prélèvements et les règlements effectués sont débités entre 24 et 48 heures après l’opération. Avec ces cartes, les transactions effectuées sont appliquées au compte dans la même journée ou le lendemain.

Avec une carte à débit immédiat, un plafond de découvert est établi par la banque ou par l’institut financier à l’ouverture. Ce plafond dépend essentiellement des avoirs et des revenus mensuels du titulaire de la carte. Il est impossible pour ce dernier d’aller au-delà du montant de découvert autorisé. Lorsque le plafond est atteint sur une carte à débit immédiat, le titulaire ne peut plus s’en servir à moins qu’il ne crédite à nouveau le compte. En outre, il est important de notifier que le découvert autorisé entraîne des facturations d’agios et des frais bancaires.

Si vous souhaitez faire un suivi fidèle et systématique de vos dépenses, la carte de débit immédiat est une excellente solution. Cependant, cette rigueur de la carte à débit immédiat cause des préjudices face à des situations imprévues. La cotisation pour une carte à débit immédiat est toutefois moins élevée que celle d’une carte à débit différé. Elle avoisine un montant annuel de 50 euros.

Bon à savoir : La carte virtuelle permet de vous protéger contre le vol ou la perte de carte. Avec les cartes physiques ces risques sont plus élevés. Si vous êtes confronté à cette situation, contactez votre établissement pour faire opposition à votre carte. Si vous souhaitez profiter de carte de paiement virtuelle, profitez des services proposés par la néobanques Qonto.

La carte à débit différé

La carte de débit différé offre une grande flexibilité pour les échanges. Cette carte bancaire offre en effet la possibilité de déduire les prélèvements seulement à la fin du mois. Lorsque le titulaire de ce type de carte effectue une transaction avec cette dernière, le montant n’est pas automatiquement débité du compte. Le total des montants déboursés à partir de la carte est plutôt déduit du compte à la fin du mois. Toutefois, le retrait sur ces cartes à défaut d’être à la fin du mois, peut être négocié sur un jour spécifique. Par exemple, le titulaire du compte peut choisir une date après celle de réception de son salaire pour les retraits mensuels.

Si les transactions financières comme les prélèvements et les paiements ne sont déduits du compte qu’à la date indiquée, il en est autrement pour les retraits d’espèce au guichet. En effet, même avec une carte de débit différé, lorsque vous faites un retrait d’espèce au guichet, ce montant est automatiquement déduit de votre compte bancaire. La facilité de caisse offerte par la carte à débit différé lui confère un fonctionnement proche de celui d’une carte de crédit.

Ainsi, cette carte est bien adaptée aux situations complexes notamment lorsqu’on a de grandes dépenses à faire. Par contre, elle n’offre pas un suivi optimal de ses dépenses. De même, les mensualités engendrées pour une pareille carte sont généralement moins avantageuses que pour les autres types de cartes de débit.

La carte de débit à autorisation systématique

La carte de débit est un moyen de paiement d’une grande efficacité. La carte de débit à autorisation systématique fait appel à une vérification systématique du solde du compte pour valider une transaction. Ainsi, chaque fois que vous voulez faire des retraits, des prélèvements ou des paiements, le système s’assure que le solde de votre compte suffit pour la transaction.

Avec ces cartes, en cas de solde insuffisant, les transactions sont systématiquement annulées. Par ailleurs, les cartes de débit à autorisation systématique sont très utiles lorsqu’on désire se servir uniquement du capital disponible sur son compte. Les cartes de débit à autorisation systématique sont entre autres les cartes prépayées, les cartes visa.

L’intérêt d’une carte de débit

La carte de débit est une carte bancaire avec un véritable intérêt. C’est sans doute ce qui explique l’utilisation de cette carte par la grande majorité des individus. En effet, ces cartes permettent d’accéder aisément à son compte bancaire à partir de différents endroits. Elles servent par exemple pour des retraits de liquidités dans des guichets, pour des paiements physiques ou en ligne. Pour autoriser une transaction sur une carte de débit, cette dernière a besoin d’un code unique et confidentiel que seul le titulaire du compte concerné possède. De même, à chaque carte de paiement est associé un unique numéro de carte.

Les opérations effectuées avec une carte de débit sont appliquées soit automatiquement soit de manière différée au compte. De même, une carte de débit peut être de trois principaux types pour s’adapter aux besoins et aux préférences des utilisateurs. En dehors de la carte de débit, on distingue également la carte de crédit qui a un tout autre fonctionnement.

Quelle différence entre carte de crédit et carte de débit ?

La carte de débit est une carte bancaire généralement reliée à une banque. Elle utilise votre solde en banque pour effectuer des opérations quotidiennes. En ce qui concerne la carte de crédit, la nature du fonds exploité n’est pas le même. En effet, une carte de crédit exploite une réserve de liquidité. Elle est généralement fournie et alimentée par une banque, une entreprise, un institut financier ou encore par de grands magasins. Pour accorder une carte de crédit, les institutions financières étudient les justificatifs de revenus et réclament une autorisation de prélèvement signée.

En outre, cette forme de carte se regroupe en deux principaux types à savoir la carte de crédit classique et la carte de crédit renouvelable. De même, comme la carte de débit, la carte de crédit est utilisée pour faire des achats ou pour retirer de l’argent dans un distributeur. Les transactions effectuées avec une carte de crédit ne sont pas immédiatement déduites comme c’est le cas pour la plupart des cartes débit.

Par contre, le fonctionnement de la carte de crédit se rapproche de celui de la carte de débit différé en ce sens que les transactions sont cumulées et appliquées en une fois au cours du mois. L’essentiel à retenir : une carte de débit est rattachée à un compte en banque contenant de l’argent qui vous appartient alors qu’une carte de crédit est rattachée à un compte contenant de l’argent qui vous est prêté.

Vous cherchez des cartes de débit pour votre entreprise ?

Avec la néobanque Qonto, profitez d'un compte professionnel intégralement en ligne, de carte de débits virtuelles et physiques ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités. Rejoignez les 50 000 entrepreneurs qui nous ont déjà fait confiance !

Ouvrir un compte pro