Entrepreneur(e) : comment vaincre la crainte de l’instabilité financière

8 min

15 septembre 2022

Par Julie Merrer

Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre.

Pour diminuer ma charge mentale, j’ai constitué une épargne de précaution, pour les périodes où les rentrées d’argent sont moins importantes. Mais surtout, j’ai préféré démarrer mon projet entrepreneurial en parallèle de mon travail salarié.

- Emmanuelle Chegrane, consultante RH et fondatrice de Ma Future Recrue et cliente de Qonto

Nous avons commencé par développer Cleaq comme un side project en parallèle de nos emplois salariés et nous avons travaillé les soirs et les week-ends jusqu’à ce que nous soyons convaincus que notre entreprise soit réellement pérenne. 

Nous voyons tous les jours des publications sur LinkedIn déclarant que telle ou telle entreprise a levé des millions d’euros. Alors, c’est normal d’avoir l’impression qu’il est nécessaire d’avoir besoin de beaucoup d’argent pour financer un projet. Mais souvent, ce n’est pas le cas. Il faut de la détermination, et construire un business model qui fonctionne sans avoir besoin de trop de liquidités. De notre côté, nous avons élaboré notre business model de cette manière et avons construit toute notre activité autour de celui-ci. 

Victor Thion, CEO et cofondateur de Cleaq et client de Qonto

La clé, c’est d'anticiper les besoins de son entreprise pour éviter de se retrouver dos au mur, au dernier moment. Il est important de faire un business plan pour confronter ses attentes à la réalité du marché, avec des données précises et objectives.

Pour gagner en sérénité, mieux vaut estimer les besoins financiers de son entreprise sur un horizon d’au moins 6 mois.

Maxime Montaclair, cofondateur de Ideel Garden et client de Qonto

À retenir
  • La crainte de manquer d’argent est l’une des plus grandes préoccupations des entrepreneur(e)s qui se lancent.
  • Une bonne préparation (avec une étude poussée du marché, des données et informations solides) vous aidera à maîtriser cette inquiétude.
  • N’hésitez pas à externaliser les compétences qui ne font pas partie de votre domaine d’expertise, comme la comptabilité ou le juridique par exemple. Faire appel à des professionnels est un investissement, mais il sera vite rentabilisé et vous permettra de faire des économies sur le long terme.
  • Il peut être judicieux de lancer son activité en parallèle d’un travail salarié. Ceci vous aidera à affiner votre business plan tout en ayant un filet de sécurité financière.
  • Il existe beaucoup de dispositifs de financements pour les créatrices et créateurs d’entreprise, au niveau local, régional, national et même européen.
  • Il est important de construire un business plan solide pour maximiser vos chances de convaincre de potentiels investisseurs. Il vous sert aussi de feuille de route et vous aide à affiner les contours de votre projet.
ÉCRIT PAR
Julie est copywriter freelance et écrit pour de nombreux clients, dont Qonto. Elle est spécialisée dans l’univers de la tech (fintech et legaltech).
Suivez nos dernières actualités

Qonto collecte et traite vos données personnelles pour mieux répondre à vos demandes.
En savoir plus sur la façon dont nous gérons vos données et sur vos droits.