Le 20 octobre 2020 par Qonto

Liquidation TVA comptabilité 

À travers cet article, vous pourrez en savoir sur la liquidation TVA comptabilité, les entreprises concernées par le régime réel simplifié, l’impact de la TVA sur les entreprises, etc.

Prêt à vous lancer ?

Que vous soyez seul ou en équipe, Qonto est le compte pro idéal !

Ouvrir un compte

L’Etat arrive à subvenir à ses besoins grâce à la TVA collectée sur chaque individu, et ce, de différentes manières. Les entreprises servent d’intermédiaire dans ce système en collectant les taxes sur tous les biens et services. La TVA collectée est ensuite versée au trésor pour que l’Etat. Il est important d’avoir une idée du fonctionnement de ce système. À travers cet article, vous pourrez en savoir sur la liquidation TVA comptabilité, les entreprises concernées par le régime réel simplifié, l’impact de la TVA sur les entreprises, etc.

Que faut-il savoir sur la liquidation TVA comptabilité ?

Ce sont bels et biens les particuliers qui paient la TVA. En effet, pour toute opération d’achat qu'il s'agisse d'un bien ou d'un service, un montant de TVA vient s'ajouter au prix initial. Ce montant est reçu par les entreprises mais elles devront le reverser plus tard à l'Etat. Ce mécanisme est assuré par les entreprises qui ne sont que des collecteurs de taxes. Si vous êtes un professionnel, vous pouvez vous appuyer sur les conseils de votre expert-comptable pour comprendre l'impact de la TVA sur votre comptabilité et sur vos finances. Quelle que soit la taille de votre entreprise vous devrez collecter cet impôt (sauf exceptions liées aux formes juridiques), voici ce que vous devez savoir pour comprendre plus clairement cet impôt.

La TVA se décompose en deux catégories :

  • TVA collectée : C’est le montant que les entreprises collectent sur les ventes ou services. Par la suite, l’Etat prélève une taxe sur la valeur ajoutée.
  • TVA déductible (ou TVA récupérable) : Contrairement à la TVA collectée, ici, il est question du montant de TVA que les professionnels ont payé sur leurs achats.

Bon à savoir : L'ensemble des dépenses professionnelles ne sont pas déductibles de la TVA. Il existe en effet des règles spécifiques pour déduire la TVA des notes de frais, de l'achat de véhicule ou encore de l'achat de carburant.

De façon périodique, toutes les entreprises sont appelées à procéder à la liquidation de la TVA. La réalisation de ces d’opérations nécessite la compétence d’un expert-comptable et l'utilisation d'outils comptables. Dès que l’écriture de liquidation est comptabilisée, les deux TVA précitées doivent être soldées. En réalité, l’écriture de liquidation TVA n’est rien d’autre que la somme déclarée sur la période.

Pour comptabiliser la déclaration annuelle ou mensuelle, il faut faire le solde des deux comptes. Si le montant de la TVA collectée est plus élevé, alors l'entreprise sera redevable envers l'Etat, si le montant de la TVA déductible est plus élevé alors c'est l'Etat qui sera redevable envers l'entreprise.

Il est important de noter que seuls les redevables de TVA en France sont concernés par cette écriture. Tout le monde peut désormais calculer la TVA qu’une entreprise doit verser à l’Etat à la fin de chaque mois ou de chaque semestre. Il suffit de faire la différence entre la TVA collectée et la TVA déductible pour y arriver.

Le régime fiscal applicable aux entreprises françaises

Il existe, en France, une multitude de régimes juridiques différents. Par principe, l'ensemble des entreprises sont soumises à la TVA mais il existe bien évidemment des exceptions. La majorité des entreprises sont donc inscrites dans le régime réel normal d'imposition. Mais une partie est soumises au régime réel simplifié. Ce régime permet de voir ses obligations comptables allégées. Moins de documents doivent être transmis à l'administration.

Pour bénéficier du régime simplifié, les conditions posées sont liées au chiffre d'affaires réalisé. Il faut que ce dernier respecte l'une des deux situations ci-dessous :

  • le chiffre d'affaires est compris entre 170 000 € et 789 000 € pour les activités de commerce et de fourniture de logement ;
  • le chiffre d'affaires est compris entre 70 000 € et 238 000 € pour les entreprises de prestation de services.

Quel est l’impact de la TVA sur la comptabilité d’une entreprise ?

Comme défini un peu plus haut, la TVA est un impôt indirect sur la consommation qui touche la plupart des biens et services. En réalité, c’est le consommateur final qui paye la TVA. L’entreprise joue alors un rôle d’intermédiaire entre le consommateur et l’Etat. L'impact de la TVA est donc censé être neutre pour les entreprises mais il reste tout de même à leur charge de nombreuses opérations administratives et comptables.

Il est nécessaire de s'appuyer sur un expert comptable pour réaliser les opérations liées à la TVA. Pour faciliter la gestion de vos finances et le travail de votre expert comptable, la néobanque Qonto a créé un compte professionnel intégralement en ligne. Ce compte vous permet de gérer vos finances en ligne, de donner un accès spécifique à votre comptable pour qu'il puisse suivre votre compte au jour le jour sans effectuer d'opération, ou encore d'attacher un justificatif de paiement à l'ensemble de vos transactions.

Le compte professionnel Qonto est un outil indispensable pour gérer plus efficacement les dépenses de votre entreprise et gagner du temps sur les tâches administratives.

Besoin d'y voir plus clair ?

Avec le compte Qonto profitez de fonctionnalités pour gérer les finances de votre entreprise depuis chez vous. Intégration comptable, labellisation des dépenses ou encore historique illimité. Ouvrez dès maintenant votre compte professionnel !

Ouvrir un compte pro

Ces articles peuvent vous intéresser